jeudi 1 octobre 2015

La question du siècle: réponse de Chris Lloyd, candidat indépendant


Nous avons posé le 8 septembre dernier la question du siècle aux candidat.es de Papineau afin de connaître leur programme en matière d'énergie et de changements climatiques.
Nous publions cette semaine les réponses, par ordre de réception.

Voici la réponse de

Chris Lloyd, candidat indépendant


Pour éviter une catastrophe écologique, il est primordial de traiter avec sérieux la question des changements climatiques, sans toutefois mettre en péril la stabilité économique du pays. Je propose d’abolir toute exploration visant à découvrir de nouveaux foyers de fossiles combustibles : c’est maintenant qu’il faut amorcer la transition vert une économie verte.

Les subventions liées à l’exploitation des combustibles fossiles doivent être transférées immédiatement vers la recherche et les technologies innovatrices pour les sources d’énergie renouvelables : le vent, le soleil, la biomasse, les marées, la géothermie et bien plus encore.

Quant aux émissions des gaz à effet de serre, il faut développer une stratégie nationale et à cet effet, je m’appuie  sur les chiffres du parti Vert : l’objectif à court terme est d’atteindre 40% moins d’émissions qu’en 2005 d’ici 2025, et une réduction de 80% des chiffres de 1990 d’ici 2050. Concrètement, tous les paliers de gouvernement travailleront de concert, ce qui inclut aussi les communautés autochtones, qui ont une connaissance ancestrale du territoire.

L’industrie automobile doit être réglementée afin d’assurer une réduction drastique du nombre de véhicules polluants dans les agglomérations urbaines, et il faut investir massivement dans les transports en commun et adopter des mesures de réduction de vitesse – comme c’est déjà le cas dans Villeray.

Le gouvernement doit offrir des incitatifs alléchants (sous forme de crédits d’impôts) pour toute nouvelle construction certifiée LEED, et des pénalités pour celles qui ne le sont pas.

--

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire