jeudi 21 mars 2013

Derniers développements en agriculture urbaine à Montréal

Le 22 janvier dernier, nos partenaires du Groupe de travail en agriculture urbaine (GTAU) et nous faisions part de nos préoccupations face au délai de réponse de la Ville de Montréal dans les suites de la consultation publique sur l'agriculture urbaine tenue en juin 2012. Voici notre réaction commune concernant l'annonce d'aujourd'hui sur la création d'un groupe de travail. En vous souhaitant une belle saison des semis!

Communiqué de presse
Diffusion immédiate


Le GTAU en mode action pour une ville d’agriculture urbaine

Montréal, jeudi 21 mars 2013 – Le Groupe de travail en agriculture urbaine (GTAU) salue le premier pas franchi par la Ville de Montréal pour donner suite au rapport de l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) sur l’état de l’agriculture urbaine (AU) à Montréal. Le comité exécutif, par la voix de Mme Josée Duplessis, annonçait plus tôt aujourd’hui la démarche qu’entreprendra la Ville de Montréal pour le développement de l’AU à Montréal. Le GTAU voit d’un bon oeil le positionnement de la Ville de Montréal comme partie prenante du milieu dynamique de l’agriculture urbaine montréalaise.

Le rapport déposé par l’OCPM en septembre 2012 recommandait plusieurs pistes porteuses pour soutenir l’agriculture urbaine et augmenter son potentiel. Pour mettre en oeuvre ces recommandations, une réflexion concertée est nécessaire. Le GTAU se réjouit donc de la mise en place du groupe de travail proposé par la Ville et dont le mandat premier sera de bâtir un plan d’action.

Les membres du GTAU ont hâte de participer aux travaux du comité, notamment pour y faire valoir les apports et les besoins des acteurs terrains de l’AU. Nous sommes prêtes et prêts à collaborer avec la Direction du développement durable de la Ville de Montréal qui amorcera la démarche prochainement.

Le GTAU est composé de
Action Communiterre / Alternatives / le Centre d’écologie urbaine de Montréal / le Marché Solidaire Frontenac / le CRAPAUD (Collectif de Recherche sur l’aménagement paysager et l’agriculture urbaine durable) / le Regroupement des jardins collectifs du Québec / Santropol Roulant / Café Aquin-UQAM / Club populaire des consommateurs de Pointe-Saint-Charles / Coalition pour l’agriculture urbaine et périurbaine à Montréal / Cégep du Vieux Montréal / Cégep de Saint-Laurent / Crudessence / Coop la Maison Verte / Dans la rue /Éco-Stage-Katimavik / Éco-quartier Hochelaga / Éco-quartier du Plateau-Mont-Royal / Éco-quartier Parc-Extension / Éco-quartier de la Pointe-aux-Prairies / Éco-quartier Rosemont – SODER, Éco-quartier Saint-Jacque / Éco-quartier Saint-Michel / Éco-quartier Peter McGill / Éco-quartier Sainte-Marie / Équiterre / Les Fermes Lufa / Greenpeace Québec / GRIP – UQAM/ Groupe Produktif / Jardins collectifs de Bouffe-Action de Rosemont / Jardins communautaires Ahuntsic–Notre-Dame-de-Grâce–Côte-des-Neiges / Jour de la Terre / Maison du développement durable / P.A.U.S.E. – UdeM / Pousses urbaines / Regroupement des éco-quartiers / Réseau des jardins collectifs de Villeray – Maison de Quartier / Réseau des Jardins Collectifs de Lachine – GRAME / Maison Écolonet / RUI – Jardins Éco-culturels (Place Benoit) / Sentier urbain / Sevag Pogharian Design / Sustainable Concordia / Ville-envert – Éco-quartier Ahuntsic-Cartierville / Vivre en Ville / Villeray en transition/ Nutri-Centre LaSalle / Les Serres du dos blanc / Vigilance OGM / et plusieurs bénévoles.

vendredi 1 mars 2013

Ressources pour des monnaies au service des collectivités

Voici quelques ressources pour vous initier aux monnaies locales, ou en approfondir votre compréhension. Il va sans dire que c'est une solution porteuse pour la transition: une économie locale plus forte traversera mieux les crises et incite à une diminution des transports, de l'évasion fiscale et de la financiarisation de l'économie.

Quelques films :

Quelques lectures : 

Si vous avez envie de participer à un tel projet à Villeray, nous rassemblons les noms. Contactez-nous!
MAJ 02-03-2013: Comme dans tout ce que nous entreprenons, il n'est pas question de remplacer ou dédoubler des systèmes existants comme le JEU, Troc-tes-trucs ou la BECS. Il s'agit plutôt de voir ce qu'il y a à faire pour promouvoir ces alternatives dans Villeray ou de trouver les solutions aux besoins non-comblés.